Programmation musicale 2016

Cinefil 10ème édition

Cinéfil hésite depuis ses débuts à programmer des groupes de métal. Non pas que l’esthétique nous rebute ou qu’un sacrifice de volailles sur scène puisse traumatiser les cygnes locaux, mais personne ne vient frapper au hublot...
Nous voguerons donc calmement sur les terres de la chanson, de la pop ou de la world music pour des soirées éclectiques et néanmoins électriques. Point de hurlements gothiques encore cette année. Les canards apprécieront. Nous espérons que vous aussi.

CLAIRE SABBAGH

Claire Sabbagh pose sur le monde qui l’entoure un regard aimant et incisif, entre caresse piquante et gifl e sucrée. Si elle vous ressert une chanson douce, méfi ez-vous donc, elle risque de contenir un peu d’arsenic...

 

Le samedi 23 juillet à Andance

Too many monkeys

Point de primate prévu sur scène mais un duo franco-anglais qui à coups de trompette, de beatbox ou de violon vous refile immédiatement la banane.

 

Le dimanche 24 juillet à Andance

Alias Blob

Non le trio n’est pas formé de monstres étranges venus d’ailleurs, informes et gélatineux. Blob, c’est juste le surnom original d’un chanteur original bien d’ici qui voyage sur les contrées bien terrestres de la chanson et du rock français.

 

Le lundi 25 juillet à Valence

La bande annonce

Black Lilys

Camille et Robin, 40 ans à eux deux, jouent ensemble depuis toujours. C’est qu’ils sont frère et soeur, avec un lien musical aussi fort que celui du sang. Dans leurs veines coulent des rivières où se mêlent folk et soul, une autre belle histoire de famille.

 

Le mercredi 27 juillet aux Roches de Condrieu

Taïni & StroNgs

La Timba del Mundo

Fort de leur devise “Que la farce soit avec nous !”, ces sales gosses du rythme, experts en bêtises musicales, font danser et chanter sur les comptines de notre enfance, cuisinées dans une sauce aux saveurs délirantes.

 

Le jeudi 28 juillet aux Roches de Condrieu

Ben Kalla Mento Cloub

Pat Kalla & L’Eboa King Band

Pas de doute, il y a du James Brown dans Pat Kalla. La chaleur de la voix, le déhanché, le jeu de jambes... Et une bonne dose de sabar également, cette musique percussive sénégalaise qui vous empêche de rester assis face à un bateau.

 

Le vendredi 29 juillet à Lyon-Confluence

Antony Gatta

Orange Bud

Orange Bud, c’est un groove à danser détonant, mélangeant rock, folk et blues, servi par une voix féminine qui rappelle à la fois le crépuscule et l’aurore, le feu et la glace. Pour les citer, «une âme de musique noire aux yeux clairs»...

 

Le samedi 30 juillet à Lyon - Confluence

Stormillianz

Ti’Kaniki

« Ti’Kaniki » en créole signifi e « moins que rien ». Ce n’est videmment pas le cas de ces musiciens hors-pairs qui jouent le Mayola réunionnais, ce chant hérité des esclaves, plus que bien.

 

Le dimanche 31 juillet à Lyon - Confluence

Navasté

Just Talk

N’ayez pas peur, malgré les apparences, ils ne font pas que parler, ils chantent aussi. Ce duo franco-canadien mélange avec malice la pop et la folk, saupoudre le tout d’un peu de jazz pour une visite sonore des grands espaces américains.

 

Le mardi 2 août à Trévoux

Haut de page ↑